Categories

RENDEZ-VOUS AU PEROU
VOYAGE
Voyage Groupes

PEROU

11 jours / 09 nuits
PRIX A PARTIR DE
2 085 €

Amérique, Caraïbes et Polynésie

Départ de Paris

VOTRE PROGRAMME

1ER JOUR: PARIS / LIMA

Envol à destination de LIMA sur vol régulier avec escale.

La Capitale, LIMA, se situe dans le désert du Pacifique, plus exactement au bord du Rio Rimac, l’un de ces nombreux petits fleuves qui traversent le désert en direction du Pacifique. La première impression du visiteur à Lima, c’est la brume qui semble envelopper continuellement la ville “La Garua”. C’est la vengeance de L’Amérique disent certains, pas de soleil pour les descendants des conquistadores. Au contraire, c’est la preuve du génie de Pizarro qui fonda la ville en 1535, disent les autres ; il ne pleut jamais, mais la ville ne manque jamais d’eau et ne souffre ni du froid ni de la chaleur.

Accueil à l’arrivée, puis transfert à l'hôtel. Installation dans les chambres. Dîner libre. Nuit à l’hôtel.

OPTION Dîner à l’hôtel 3*

Dîner à l’hôtel 4*

2EME JOUR: LIMA / PARACAS / NAZCA (450 Km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ matinal par la route vers PARACAS, en empruntant la «Panaméricaine Sud» qui longe la côte Pacifique. Vous traverserez d’étonnants paysages, désertiques et sauvages, dunes de sables se confondant avec montagnes.

Le matin, excursion en mer en bateau à moteur pour découvrir les îles BALLESTAS, qui se trouvent dans la réserve Naturelle de PARACAS.

Ces îles sont peuplées d’oiseaux de mer, de lions de mer et de phoques, de pingouins de Humboldt, d’albatros. Depuis les temps les plus reculés, on y a exploité le guano, extraordinaire engrais naturel fait de déjections d’oiseaux, et qui a constitué la principale richesse du Pérou au siècle dernier. Cette promenade vous permettra de découvrir aussi, le «Chandelier des Andes», dessin géant de 183m de haut, tracé sur une falaise de la baie de Paracas par un peuple mystérieux, et visible uniquement de la mer. On les surnomme aussi les «mini Galapagos».

Retour à terre et continuation vers ICA.

Arrivée à Ica et transfert à la «Bodega» artisanale d’EL CATADOR: visite du domaine et explication du processus de production du vin, du Pisco et de la «cachina», alcool local…

Déjeuner puis départ vers NAZCA.

OPTION: Promenade en BUGGY dans le désert D’Ocucaje

En chemin entre Ica et Nazca, nous marqueront un arrêt à l’Hacienda Ocucaje située à 35mn de route d’Ica pour effectuer une promenade en buggy dans le désert d’Ocucaje (environ 1h30 incluant 30mn de sand-board) en passant par les différents types de désert de cette zone: le désert lunaire gris et plat, le désert noir et rocheux, le désert cotonneux de dunes et de sable blanc puis le désert vert, lit d’une rivière sèche une partie de l’année et couverte de végétation.

Arrivée à NAZCA puis installation à l’hôtel.

Dîner dans un restaurant local.

OPTION: Séance de PLANETARIUM à l’hôtel Nazca Lines.

Présentation d’une des théories explicatives des géoglyphes de Nazca: celle les reliant aux astres (théorie développée par Maria Reiche, mathématicienne et astronome allemande ayant passé toute la fin de sa vie à Nazca). Ensuite, une séance d’observation des étoiles au télescope sera organisée.

Nuit à l’hôtel

3EME JOUR: NAZCA - AREQUIPA (570 Km)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Matinée libre pour une découverte personnelle du site.

OPTION: Transfert à l’aéroport, survol en avionnettes de la PAMPA DE NAZCA

Vous admirerez les gigantesques dessins sur le sable, qui représentent des animaux tels que l’araignée, la baleine, le colibri… et des plantes. Ces figures mesurent de 15 à 300 mètres et constituent l’un des plus grands mystères de l’archéologie mondiale. L’hypothèse la plus probable mais encore non prouvée est que ces lignes auraient servi de calendrier solaire. (Durée du survol : 25 minutes)

Puis, continuation par la route vers AREQUIPA.

La route Panaméricaine Sud, longeant la côte en permanence, réserve des paysages accidentés et le plus souvent désertiques sur près de 450 km, et offre des vues plongeantes sur l'immensité du Pacifique: le spectacle des immenses rouleaux qui viennent mourir sur des plages interminables est particulièrement sublime au coucher du soleil.

Une centaine de km avant Arequipa, la route s'écarte de la côte et entreprend l’ascension de la Cordillère jusqu'à la magnifique plaine d'Arequipa, à 2300m d’altitude.

Déjeuner en cours de route.

Arrivée à AREQUIPA.

L’Unesco a considéré que «l’architecture ornementale dans le centre historique d'Arequipa est un exemple magistral de l'intégration créative des caractéristiques européennes et natal vital à l'expression culturelle de la région entière... le centre historique d'Arequipa est un exemple exceptionnel d'une ville coloniale caractérisée par les conditions naturelles, les influences indigènes, la conquête et l'évangélisation et la nature spectaculaire de ses alentours.» Arequipa complète donc depuis l’année 2000 la liste des villes (avec Lima et Cuzco) classées au patrimoine mondial de l’institution.

Installation, dîner et nuit à l’hôtel.

4EME JOUR: AREQUIPA (Altitude 2380m) - PUNO (Altitude3 870m)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ de la visite d’AREQUIPA, la ville blanche, ainsi dénommée en raison de ses constructions en «sillar» blanc, pierre volcanique mais aussi par son origine hispanique. Les premiers Espagnols qui foulèrent la terre d’Arequipa furent Diego de Almagro et ses compagnons en février 1537. Le 15 août 1540, Garcia Manuel de Carbajal la fonda solennellement et lui donna le nom de «Villa Hermosa Valle de Arequipa». En 1541, Charles V l’éleva au rang de ville et l’honora de l’Escudo de Armas. Trente ans plus tard, le Vice-roi Toledo lui décerna le titre de «très noble et très Royal».

Visite de la PLAZA DE ARMAS.Si elle ne date que du XIXème siècle, cette place est certainement l’une des plus belles du Pérou. Elle est festonnée, sur trois côtés, d’une double rangée d’arcades. De la place, vous pouvez admirer les 3 volcans qui entourent la ville, le MISTI à la forme conique de 5822m, le PICHU PICHU haut de 5669m, et le CHACHANI le plus élevé de tous avec 6075m.

Visite de la CATHEDRALE. Elle fut reconstruite par deux fois au XVIIIème siècle à la suite d’un incendie puis d’un tremblement de terre. A l’intérieur, extrêmement austère, on y découvre une étonnante chaire savamment ouvragée, qui repose sur un animal à figure humaine, ainsi que des orgues monumentales.

Visite du couvent de SANTA CATALINA. Sans aucun doute le monument le plus étonnant et le plus intéressant d’Arequipa. Fondé en 1580, il occupe une superficie de plus de 20 000m² et abritait au moins 500 religieuses. Santa Catalina est une citadelle au milieu de la ville. En y pénétrant, on se retrouve en plein XVème siècle. C’est un dédale de patios, cloîtres ornés de fresques, de maisons particulières, de bâtiments monastiques séparés par de véritables rues, construit en sillar de couleurs gaies: ocre, jaune et bleu. La plus grande partie est accessible aux visiteurs, mais il reste un espace où vivent une vingtaine de religieuses. Les ruelles qui sillonnent le quartier résidentiel de l’enceinte portent le nom d’où étaient originaires les novices: la rua Cordoba, la place Zocodover et la rua Séville.

Déjeuner dans une PICANTERIA, pour déguster les spécialités de la région.

Départ en bus pour rejoindre PUNO en passant par la réserve nationale de SALINAS Y AGUADA BLANCA.

Située à une altitude de 3800m, cet immense parc de 370000ha, protège certaines espèces menacées comme les vigognes et les guanacos. Vous pourrez y apercevoir aussi des lamas et alpagas, ou encore des flamands roses…

Arrivée à PUNO.

Située au nord du Lac Titicaca, c’est une ville aux paysages insolites et étonnants. Puno est aussi la capitale folklorique du pays. Les manifestations musicales et folkloriques sont fréquentes. L’artisanat atteint sa meilleure expression dans les tissus en laine d’alpaga et dans la céramique.

Installation à l’hôtel. Dîner puis nuit à l’hôtel.

5EME JOUR: LAC TITICACA

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ pour une journée d’excursion en bateau sur le Lac TITICACA.

Le Lac TITICACA, aux rives plates envahies de roseaux (totoras) ou bordées de reliefs souvent découpés en terrasses dès l'époque préhispanique, s'étale sur plus de 8.000 km², avec une profondeur maximale de 280m au large de l'Ile de Soto. Le niveau du lac peut connaître des variations assez considérables (outre les marées quotidiennes qui atteignent 0,80m), qui peuvent aller jusqu'à 1m selon que l'année a été plus ou moins pluvieuse. La température de ses eaux oscille entre 10° et 15° selon la période de l'année et la partie du lac.

Visite des îles flottantes des Indiens UROS.

Communauté indienne originale qui a conservé bon nombre de traditions, notamment l’entretien de ses plates-formes flottantes artificielles construites avec des joncs tressés du Lac où ils vivent. Ils se déplacent dans les célèbres balsas de totora, ces barques en roseaux liés en fuseaux et propulsées à la voile ou à rame. Distincte des aymaras et des quechuas, qui habitait sur les rives du lac Titicaca jusqu'au début du 20ème siècle, on ignore à peu près tout de leur origine qui se confond avec la mythologie du grand lac sacré. Certains américanistes voient en eux la dernière branche du peuple Puquina chassés des haut-plateaux par les invasions Aymaras vers la fin du 12ème siècle. Les chroniqueurs Herrera et Acosta rapportent que, vivant sur des radeaux de roseaux, ils suivaient les bancs de poissons. Non sans mal, les missionnaires parvinrent à les fixer sur les rives du Titicaca. Leur réputation de paresse et de saleté était solidement établie… le Père Calancha raconte qu'il est plus facile d'attirer un brochet hors de son repaire que d'arracher un «Uro» à ses roseaux. Les Uros étaient des êtres farouches, au teint presque noir. Ils parlaient un idiome très particulier, vivant exclusivement entre eux. On leur doit l'invention des barques de roseaux, les balsas de totora, si étroites qu'un seul homme y trouve place et encore à condition de rester agenouillé. Sur ces esquifs, les Uros partaient à la pêche pour s'assurer de leur seul et unique moyen de subsistance...

Visite de l’île de TAQUILE, rencontre avec ses habitants et explication de la vie communautaire.

Le voyage à l'île de Taquile, magnifique joyau serti au milieu du lac Titicaca, a un côté magique et initiatique. A peine avoir touché terre sur le petit embarcadère de l'île, un sentier en lacets aboutit à une rustique arche de pierre marquant l'entrée du village principal de Taquile. La récompense s'offre ensuite à vos yeux : au milieu du décor grandiose formé par les eaux bleues du lac Titicaca, où étincellent au loin les sommets de la Cordillère Real (vers le fond du lac et la frontière bolivienne), surgit un paysage d'une douceur insoupçonnée, baigné par une lumière presque méditerranéenne : les petites parcelles de culture en terrasses, les maisons disséminées, les innombrables murets de pierre lui confèrent un troublant aspect mycénien, comme si un morceau de Grèce antique avait surnagé là, au milieu de l'altiplano péruvien. Les 1200 habitants de l'île y conservent leurs traditions, leurs costumes et leurs danses, quelques peu différents de ceux des bords du lacs. En les croisant sur les chemins, ils vous saluent joyeusement, comme s'ils avaient affaire à un voisin. Ils ne sont pas pauvres, ils ne sont pas à plaindre, ils ne vous courent pas après pour réclamer des bonbons, des stylos ou quelques sols. C'est à Taquile où l'on est si loin de tout, que l'on se sent, paradoxalement, moins «touriste» qu'ailleurs.

Explication de la vie communautaire des habitants, et de leur code vestimentaire.

Déjeuner dans une salle communautaire.

Retour à l’embarcation par la voie Ouest de l’île et descente par les 500 marches…

Dîner au restaurant puis nuit à l’hôtel.

6EME JOUR: PUNO - CUZCO (Altitude 3400m)

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ en autocar vers CUZCO.

Découverte du site archéologique de SILLUSTANI.

A une vingtaine de kms à l'Ouest du lac Titicaca et dominant le lac UMAYO à une altitude de 3900m, Sillustani est l'un des sites les plus énigmatiques de la civilisation des Aymaras, ou Collas. Au bord du lac, se dressent de petites tours funéraires d'environ 9m de haut, de forme circulaire: les CHULLPAS. Dans leur partie supérieure, une corniche en saillie rompt avec la monotonie de la paroi. Certaines présentent des sculptures sur le pourtour extérieur. Parmi les plus importantes et les plus connues, celle dite du Lagarto (le Lézard) mesure 12m de haut et 4,80m de diamètre. On trouve dans ce gisement de grands cercles constitués de pierres enfoncées dans le sol. Le plus grand mesure 15m de diamètre. On leur suppose une fin rituelle ou cérémonielle. A l'extrême sud, une tour ou observatoire domine la vallée, et notamment la route qui parcourait le Collao d'Est en Ouest.

Passage deLA RAYA, le point le plus élevé de notre voyage, 4300m représentant la limite entre l’Altiplano et la zone andine.

Déjeuner en cours de route.

Visite du site archéologique de RAQCHI, et du temple de WIRACOCHA. Ce complexe unique était historiquement un «tambo», sorte d'auberge de grande dimension (264ha) et très peuplé. Le complexe se compose de maisons, temples, palaces, observatoires astronomiques, entrepôts de nourriture et des murs. Le site est situé sur la rive droite de la rivière Vilcanota à 3500m d’altitude. Ce qui ressort le plus du complexe est sans aucun doute l’étrange temple de Wiracocha, l'une des constructions les plus mystérieuses de Cuzco, avec ses colonnes en forme de cylindre et ses quatre nefs. On ne retrouve aucune construction similaire au Pérou…

Continuation et découverte des superbes paysages parsemés de forêt d’eucalyptus et de villages traditionnels.

Visite de la chapelle d’ANDAHUAYLILLAS appelée la «CHAPELLE SIXTINE du PEROU».

Sur la place de ce petit bourg se dresse une petite église du 17ème à la façade modeste, mais dont la richesse de la décoration intérieure lui a valu le surnom de «Chapelle Sixtine du Pérou» : le somptueux plafond peint, les autels et retables baroques, les imposants cadres de tableaux dorés à la feuille forment un ensemble éblouissant.

Visite du site pré-inca de PIQUILLACTA, où se trouvait l’ancienne porte d’entrée de la ville de CUZCO.

Arrivée à CUZCO, capitale archéologique de l’Amérique du Sud.

Cuzco a été la capitale de l’Empire Inca du Tahuantinsuyo et, en tant que telle, base d’une grande organisation politique capable de diriger un empire qui occupa une grande partie de l’Amérique du sud. Plus tard, elle a également été le centre de la colonisation européenne. Ses premiers constructeurs l’ont conçue comme une cité importante, centre administratif outre que lieu de pèlerinage et de culte. Elle fut construite sur une colline, au sommet de laquelle se dressait la grande construction de Sacsayhuamán (connue sous le nom de forteresse) et on lui donna la forme totémique d’un félin. Entre les deux fleuves qui délimitent la ville inca, les anciens Péruviens construisirent leurs palais, leurs places, leurs rues et leurs édifices publics, dont les vestiges existent encore aujourd’hui, après de nombreux siècles. La conquête modifia l’aspect de Cuzco, mais non pas son importance. Les Espagnols y construisirent des édifices majestueux ainsi que des églises, selon le meilleur de leur art. Les maçons indiens et métis mirent au point non seulement une nouvelle conception de l’art européen en version américaine, mais ils furent également capables de créer une nouvelle école d’art, typique du Nouveau Monde, l’école Cusqueña d’art et de peinture. Cuzco devint le lieu de convergence de la culture européenne et de la civilisation de l’Amérique, en une synthèse culturelle et un métissage ethnique d’une valeur extraordinaire.

Installation à l’hôtel.

Dîner et nuit à l’hôtel.

7EME JOUR: CUZCO - PISAC - OLLANTAYTAMBO - URUBAMBA

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ vers la vallée de l’URUBAMBA, fleuve sacré des Incas dans de superbes paysages de la cordillère des Andes.

Visite du marché de PISAC qui a lieu tous les jours mais principalement les mardis, jeudis et dimanches.

Après avoir découvert les étalages de fruits et légumes à même le sol, vous pourrez acheter des ponchos, tricots, couvertures en laines d’alpaga. A cette occasion tous les paysans des environs viennent vendre le produit de leur travail. La plupart ne parlent que le quechua, la langue inca. Vous y découvrirez de nombreux costumes typiques, riches en couleurs, de curieux légumes et fruits ainsi que l’artisanat traditionnel.

Visite du site de PISAC. C’est le site archéologique le plus complet du Pérou après le Machu Picchu. Pisac, comme toutes les villes fortifiées des Incas, se compose de plusieurs séries de terrasses agricoles, de groupes d’habitations ainsi que des greniers et d’entrepôts défendus par des tours et des forteresses.

Déjeuner dans un restaurant de Pisac.

Puis continuation vers le site D’OLLANTAYTAMBO, perché sur un éperon rocheux au dessus de la vallée : des blocs de granit d’une taille extraordinaire y ont été hissés. Forteresse militaire, lieu de culte ? Encore une énigme !

Installation à votre hôtel situé dans la «Vallée Sacrée».

Dîner puis nuit.

8EME JOUR: URUBAMBA - MACHU PICCHU - CUZCO

Petit déjeuner à l’hôtel.

Transfert à la gare d’URUBAMBA.

Départ du Train à destination du site de MACHU PICCHU.

Le trajet est une merveille pour les amoureux de la nature, car le parcours se fait en descendant vers les vallées tropicales, dans les canyons encaissés, le long de la vallée du fleuve de l’Urubamba, la vallée Sacrée des Incas.

OPTION: Trajet en Train VISTADOME de 1ère classe

(Notez que ce tarif peut être modifié par «Peru Rail» sans préavis)

Trajet plus rapide permettant d’arriver plus tôt sur le site. Wagon plus confortable avec fenêtres panoramiques, sièges inclinables et légère collation à bord…

Arrivée à la gare d’AGUAS CALIENTES puis ascension en bus jusqu’à 2300m d’altitude (environ 30mn), où se trouve perchée la cité inca, intacte et si longtemps oubliée, perchée au sommet d’une montagne dans un site absolument grandiose.

Visite du site de MACHU PICCHU.

C'est en 1911 que Hiram Bingham, archéologue américain, découvrit sur les flancs du Machu Picchu (la «Vieille Cime» en quechua), des ruines précolombiennes alors infestées de serpents et dissimulées par la végétation. Depuis sa découverte, cette cité de granit étagée sur plusieurs terrasses, qui surplombe les gorges du Rio Urubamba du sommet d'une montagne abrupte, est restée nimbée d'un profond mystère. Il semble, en effet, que même au temps de l'Empire inca, l'accès en était réservé à quelques élus. Il s'agissait vraisemblablement d'un sanctuaire. Tout comme Pachacamac et les autres lieux sacrés de l'Empire inca, Machu Picchu abritait des prêtres, des hauts fonctionnaires, des domestiques, des artisans, et surtout des acclas, ces vierges consacrées au service du «Dieu Soleil». La cité découverte par Bingham demeura inaccessible jusqu'à ce qu'une mission archéologique découvre en 1940 le «Chemin de L’Inca» qui, à travers la «Vallée sacrée des Incas» mène à la citadelle. Le destin des habitants de cette ville demeure inconnu. Aussi bien pendant la Conquête qu'à l'époque de la colonie, les Espagnols ne découvrirent jamais le site de Machu Picchu, car invisible du bas de la vallée. Plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer la disparition de ses occupants : épidémie, ostracisme (et donc oubli) lors de la cruelle guerre civile qui déchira l'empire avant sa chute. Les Incas n'en ont laissé aucune explication écrite ou orale. Les fouilles effectuées sur le site n'ont fait qu'épaissir le mystère. On y a trouvé cent soixante-treize squelettes dont cent cinquante de femmes, mais aucun objet en or. Dans la tombe dite de la grande prêtresse, on découvrit les restes d'une femme et d'un chien avec quelques objets de céramique, deux broches et un vêtement de laine.

Le MACHU PICCHU est beaucoup plus que des pierres ; c’est un ensemble, une atmosphère que l’on perçoit peu à peu. Sur place, vous comprendrez mieux «le chant à Machu Picchu», du poète chilien Pablo Neruda…

En début d’après-midi, descente au village d’AGUAS CALIENTES.

Déjeuner au restaurant en cours d’excursion.

Retour en train vers la vallée de L’URUBAMBA puis en bus vers CUZCO. Installation à l’hôtel. Dîner puis Nuit.

9EME JOUR: CUZCO

Petit déjeuner à l’hôtel.

Considérée comme la capitale archéologique d’Amérique, CUZCO fut le siège de L’EMPIRE INCA.

Visite de la PLAZA DE ARMAS. La place est le cœur névralgique de la ville de Cuzco. Elle s’étend exactement sur l’espace cérémonial inca et était entourée de prestigieux monuments, notamment le palais inca de Varacocha. Visite du KORICANCHA ou couvent de SANTO DOMINGO. Le couvent fut érigé sur les fondations du Koricancha aussi appelé temple du soleil. C’était le lieu de culte le plus important de l’Empire Inca. Vous découvrirez la fameuse pierre à 12 angles apparents qui donna le nom au quartier de HATUN RUMIYOC.

OPTION Visite de la CATHEDRALE et de la CHAPELLE DU TRIOMPHE

La cathédrale de Cuzco marie l’architecture baroque espagnole et l’admirable travail de la pierre propre aux indiens. La construction de cette structure en croix latine à trois nefs demanda près d’un siècle de travail (1530 à 1654). C’est l’un des chefs-d’œuvre de l’art colonial péruvien. Découverte de peintures de l’école Cuzquénienne, d’un ostensoir en or massif incrusté de pierres précieuses, et d’un maître autel en argent.

Départ pour la visite des ruines environnantes de CUZCO avec:

Le site de SACSAYHUAMAN (2km de Cuzco, 3520m). Son origine est incertaine, sa construction daterait de la période inca de Pachacuteq. La construction nécessita plus de 20000 hommes et dura plus de 50 ans. La pierre la plus grande mesure 8,50m et pèse plus de 365 tonnes. Sacsayhuaman reste une des plus extraordinaires structures mégalithiques du nouveau monde.

Le site de QUENQO (5km de Cuzco, 3530m). Il fut un sanctuaire taillé dans une grande roche calcaire. Son amphithéâtre à 19 trônes et ses autels cérémonials font de ce lieu un exemple artistique unique.

Le site de PUCAPUCARA (7km de Cuzco, 3715m). PUCAPUCARA signifie la forteresse rouge. Elle fut une construction militaire Inca et fut la porte d’entrée entre la vallée Sacrée et la ville de Cuzco.

Le site de TAMBOMACHAY (8km de Cuzco, 3600m). C’est un ensemble archéologique finement construit. Ces canaux en pierre conduisent l’eau sortant de la montagne vers trois chutes d’eau en forme de fontaines.

Déjeuner dans un restaurant local.

Temps libre pour flâner dans les rues de la ville.

Dîner spectacle folklorique. Nuit à l’hôtel.

10EME JOUR: CUZCO / LIMA / PARIS

Petit déjeuner à l’hôtel.

Transfert à l’aéroport de CUZCO. Envol à destination de LIMA sur vol régulier.

Visite de la partie COLONIALE avec sa Place d’Armes, la cathédrale, le Couvent de San Francisco et ses catacombes. Puis continuation de la visite avec le LIMA MODERNE, avec ses quartiers de Miraflores et San Isidro, ainsi que Barranco, «la bohème» lieu de rencontre des artistes

Déjeuner dans un restaurant local face à la mer.

OPTION: Déjeuner d’adieu au restaurant ROSA NAUTICA.

Continuation vers le quartier de Pueblo Libre pour la visite du MUSEE ARCHEOLOGIQUE.

Ce musée expose sous forme didactique et chronologique des témoignages de toutes les cultures de la civilisation péruvienne, en mettant en évidence les collections Chavin, Nazca, Paracas, Mochica, Chimu, Wari et Inca. Dans la cinquième maison voisine, qui fut l’ancienne résidence des Vice-rois Pezuela et La Serna, et des libérateurs San Martin et Bolivar, sont exposés des tableaux, des objets, des documents et des reliques du Vice-royaume, de l’Indépendance et de la République. Ce musée apporte une parfaite conclusion au voyage.

ALTERNATIVE: Supplément pour la visite du MUSEE DE L’OR.

Ce musée (dont 90% des pièces seraient fausses selon certains archéologues et historiens péruviens) renferme une fabuleuse collection d’orfèvrerie préhispanique, provenant en grande partie des cultures Chimu-Lambayeque (XI au XVème siècle), de pièces achetées une à une aux «huaqueros», aux collectionneurs privés ou chez des antiquaires à l’étranger. Objets en or pur ou en alliage de cuivre et d’argent : colliers, bracelets, bagues, masques, vases incrustés de turquoises, couteaux de cérémonie, statuettes… et la liste ne finit pas. Il existe également une superbe collection d’armes et d’uniformes, probablement la plus importante de son genre au monde.

Transfert à l’aéroport de LIMA, et assistance aux formalités d’embarquement.

Décollage pour PARIS sur vol régulier avec escale. Dîner et nuit à bord.

11EME JOUR: PARIS

Petit déjeuner à bord.

Arrivée à PARIS.

Notre prix comprend:

  • Le transport aérien PARIS / LIMA / PARISviaMADRIDsur vols réguliers IBERIA(classe de résa groupe),
  • Les taxes aéroport: 318€ /pers à ce jour (modifiables)
  • Les taxes aéroportintérieures: 4,40€ /pers à ce jour (modifiables)
  • Taxe de sortie de territoire: 22,70 €/pers à ce jour (modifiables)
  • Le vol intérieurCUZCO / LIMA sur vol régulier,
  • Les transferts et le transport en bus touristique privé ou minibus,
  • Le trajet en train Vallée sacrée / Aguas Calientes / Vallée sacrée,
  • Les services de guides locaux francophones sur tous les sites,
  • L’assistance d’un guide accompagnateur parlant français pendant tout le circuit,
  • Le port des bagages dans les aéroports,
  • L’hébergement dans les hôtels mentionnés au tableau ou similaires sur la base d’une chambre double,
  • La pension complète sauf le dîner du premier jour,
  • Les excursions, croisières, entrées et visites mentionnées au programme,
  • Les taxes de sécurité et services locaux,
  • L’assurance rapatriement

Notre prix ne comprend pas:

  • L’assurance annulation bagages: 2,5%
  • Les dépenses personnelles et les boissons et pourboires
  • Le supplément chambre individuelle: nous consulter
11 jours / 09 nuits
PRIX A PARTIR DE
2 085 €

Sur la base de 35 participants
Sous réserve de disponiobilité lors de votre réservation

Une question ? un renseignement ? Contactez nous !
NOS AGENCES EN FRANCE

Limoges

5 rue Adrien Dubouché
87000 Limoges
Tel. 05 55 33 67 67
limoges@visagesdumonde.fr

Périgueux

3 rue de la République
24000 Périgueux
Tel. 05 53 08 49 11
perigueux@visagesdumonde.fr

Carpiquet

Aéroport de Caen - Route de Caumont
14650 Carpiquet
Tel. 02 31 39 26 64
groupes.caen@visagesdumonde.fr

Angoulême

5 bis rue Goscinny
16000 Angoulême
Tel. 05 45 92 07 94
angouleme@visagesdumonde.fr

La Rochelle

75 rue des Merciers - 64 Rue Saint Yon
17000 La Rochelle
Tel. 05 46 50 57 50
larochelle@visagesdumonde.fr

Niort

6, Rue du Temple
79000 Niort
Tel. 05 49 05 09 28
niort@visagesdumonde.fr

La Ferté Bernard

promenade du petit Mail
72400 La Ferté Bernard
Tel. 02 43 93 07 77
laferte@visagesdumonde.fr

Le Mans

28 rue Courthardy
72000 Le Mans
Tel. 02 43 24 24 25
lemans@visagesdumonde.fr

Château Gontier Bazouges

8 place de La République
53200 Château Gontier Bazouges
Tel. 02 43 07 36 36
chateaugontier@visagesdumonde.fr

Mayenne

CC La Motte - 550 bd Jean Monnet
53100 Mayenne
Tel. 02 43 04 36 76
mayenne@visagesdumonde.fr

Laval

KOI Centre d'Affaires - boulevard de la Communication - Bureau E413
53950 Laval
Tel. 02 43 53 48 69
groupes.laval@visagesdumonde.fr

Granville

1-3 rue Lecampion
50400 Granville
Tel. 02 33 90 62 24
granville@visagesdumonde.fr

Avranches

6 rue du Pot d'Etain
50300 Avranches
Tel. 02 33 89 05 89
avranches@visagesdumonde.fr

Coutances

36 rue Saint Nicolas
50200 Coutances
Tel. 02 33 07 49 67
coutances@visagesdumonde.fr

Cherbourg Octeville

18 place de la Fontaine
50100 Cherbourg Octeville
Tel. 02 33 93 46 23
cherbourg@visagesdumonde.fr

Rennes

140 Rue Eugène Pottier
35000 Rennes
Tel. 02 99 30 80 61
groupes.rennes@visagesdumonde.fr

Concarneau

3 avenue Bielefeld Senne
29900 Concarneau
Tel. 02 98 97 19 26
concarneau@visagesdumonde.fr

Morlaix

20 place Charles De Gaulle
29600 Morlaix
Tel. 02 98 62 16 55
morlaix@visagesdumonde.fr

Saint Pol de Léon

17 rue du Verderel
29250 Saint Pol de Léon
Tel. 02 98 69 04 27
stpol@visagesdumonde.fr

Brest

44 rue Émile Zola
29200 Brest
Tel. 02 98 44 32 12
brest@visagesdumonde.fr

Quimper

20 Rue du Parc
29000 Quimper
Tel. 02 98 95 61 24
quimper@visagesdumonde.fr

Nogent Le Rotrou

4 rue Herse
28400 Nogent Le Rotrou
Tel. 02 37 52 30 31
nogent@visagesdumonde.fr

Lamballe

5 boulevard Jobert
22400 Lamballe
Tel. 02 96 31 28 64
lamballe@visagesdumonde.fr

Dinan

8 Rue de l'Horloge
22100 Dinan
Tel. 02 96 39 68 70
dinan@visagesdumonde.fr

Saint-Brieuc

Centre Commercial Les Champs
22003 Saint-Brieuc
Tel. 02 96 33 84 11
stbrieuc@visagesdumonde.fr

Jonzac

12 rue de Verdun
17500 Jonzac
Tel. 05 46 49 61 93
jonzac@visagesdumonde.fr

Marennes

73 bis Rue Georges Clémenceau
17320 Marennes
Tel. 05 46 85 36 06
marennes@visagesdumonde.fr

Saint Pierre d'Oléron

1 bis Rue de La République
17310 Saint Pierre d'Oléron
Tel. 05 46 47 00 88
oleron@visagesdumonde.fr

Saintes

29 avenue Gambetta
17100 Saintes
Tel. 05 46 93 55 99
saintes@visagesdumonde.fr

Soyaux

Galerie Marchande Carrefour
16800 Soyaux
Tel. 05 45 95 60 29
soyaux@visagesdumonde.fr

Barbezieux

18 boulevard de Chanzy
16300 Barbezieux
Tel. 05 45 78 19 79
barbezieux@visagesdumonde.fr

Cognac

10 rue du Canton
16100 Cognac
Tel. 05 45 35 37 40
cognac@visagesdumonde.fr

Bayeux

57 rue Saint Martin
14400 Bayeux
Tel. 02 31 92 14 13
bayeux@visagesdumonde.fr
Voir toutes nos agences
Une interrogation ? Une demande de devis , de brochure ?
Contactez nous

Chargement en cours...